Les Intouchables     
Hommage aux Grands

J'ai choisi de travailler des oeuvres de Maîtres, des femmes nues peintes par des hommes,
et pas n'importe lesquels : Sandro Botticelli, Gustave Moreau, Paul Gauguin, Gustave Courbet…

Chacun de ces artistes reconnus a modifié la perception de la femme, en son temps, ils ont apporté chacun à leur époque, une vision originale de la femme en même temps qu'une approche picturale innovante.

je ne voulais pas des corps alanguis, en attente, offerts, de femmes mises en situation de passivité, des vierges recouvertes d'un tas de tissus, des anges...
des héroïnes de mythologies...

Je voulais représenter des corps de femmes vivantes, présentes, charnelles...
J'ai "maturé" mon sujet depuis une année, depuis le choix de chacune jusqu'au style à donner à mon travail...

J'ai déjà travaillé le sujet des femmes grâce à mes surfeuses,
premières tatouées, symbolisant la Vie pour moi,
liberté de ces femmes surfant sur la vague, maîtrisant le tumulte de l'océan, vives, image de la femme ancestrale, originelle, contemporaine, joueuse et guerrière, en harmonie avec la Nature explosive.

Cette fois, j'ai choisi des corps de femmes nues susceptibles de représenter toutes les femmes, de l'ancestrale à la moderne, de l'androgyne à la pulpeuse.

 

J'adore les sculptures des Apsaras du temple Khmer de Angkor au Cambodge,
voluptueuses, charnelles, belles tout simplement ;
je suis touchée à chaque fois que je les regarde, une émotion agréable,
un apaisement.
Elles dégagent une féminité acceptée, tranquille, une grande présence sans lutte :
"je suis cette femme... je vis, je suis vivante… je m'accepte telle que je suis..."

Et je me suis inspirée de cette féminité...

 

Le titre de mon exposition : "les Intouchables" m'est venu car ces oeuvres abouties, "parfaites", me paraissaient comme telles : intouchables.

Malgré cela, ma sensibilité d'artiste et de femme l'ont emporté.
Et j'ai voulu me confronter à ces chefs d'oeuvre,

Comment peindre ces femmes ?

Quelle transformation apporter ? en 2014.

Comme j'adore le travail d'Hugo Pratt, surtout les aquarelles,
j'ai pris la liberté d'interpréter ces peintures style B.D., fond en noir et blanc…
avec quelques variantes.

 

J'ai eu envie de modifier la perception de la perception de ces artistes ;
avec mes tatoos, je voulais toucher avec douceur ces corps de femmes, créer un "moi-peau" doux, puissant, harmonieux, voluptueux, sensible...
reflet du plus profond.

Je veux faire un hommage aux femmes.
la femme est là depuis le début des temps aussi... :))
Une bonne partie de l’humanité... vivant pour beaucoup d'entre nous dans le monde,
comme la caste des Intouchables en Inde ??
Que de violence parfois.

Des tatoos pour rappeler aussi que certaines femmes étaient tatouées pour des raisons douloureuses, politiques... annonciatrices de mort, comme dans les camps de concentration,
ou au contraire signe caractéristique particulier et positif que chaque tribu revendique…

Transformer ces tatoos en dentelle, en petits points, en divers petits motifs inoffensifs... comme un acte de réparation...
J'ai voulu absolument respecter les signes sacrés de tous les peuples de la Terre,
et cherché à créer des tatoos personnels. Aucune référence à autre chose :
je voulais juste créer une impression de beauté, d'un corps précieux,
la femme nue mais protégée par ces tatoos, comme un reflet de l'intérieur,
de la profondeur de l'être... féminin.

Et j'ai laissé parler mon inconscient, et mes émotions.
J'avais envie aussi de tatouer un mannequin, juste pour la beauté du geste,
et l'amusement.

Hommage à Botticelli - La naissance de Vénus, Birth of Venus

Hommage à Botticelli
La naissance de Vénus

Hommage à Courbet - La source - The source

Hommage à Gustave Courbet
La source

Hommage à Moreau - Leda et le cygne - Leda and the swan

Hommage à Gustave Moreau
Leda et le cygne

Hommage à Gauguin - D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?

Hommage à Paul Gauguin
D'où venons-nous ? Que sommes-nous ? Où allons-nous ?

Hommage à Picasso - Nu aux bras levés

Travail d'atelier
Hommage à Pablo Picasso
Nu aux bras levés

Hommage à Braque - Le grand nu

Travail d'atelier
Hommage à Georges Braque
Le grand nu

En ce moment à la galerie de Paris :
 

Joëlle Kem Lika
Joëlle Kem Lika

English

Galeries Joëlle Kem Lika ,
créées en février 2010 à Paris.
En mars 2007 en Bourgogne.
En juillet 2009 en Aquitaine.

J'ai été psy pendant 25 ans jusqu'en septembre 2006. J'avais appelé ma galerie "La LiLa" dans un premier temps en référence à la Pulsion de Vie que je crois être en chaque être humain. En mars 2014 je décide de simplifier et d'appeler toutes mes galeries de mon nom.

Acrylique sur toile, papier,
encre de Chine, aquarelle...
Figuratif ou abstrait…

Actuellement, je prépare un nouveau tournant qui est de travailler avec d'autres artistes. Expositions prévues en duo : mes peintures et des photographies sur un même thème. Vous en saurez plus prochainement ;-)

 

 

 


En ce moment à la galerie en Bourgogne :
 

©Copyright : Tous textes et images protégés par le droit d'auteur | Mentions légales